Auxipress était présent au Digital First 2017

Logo Digital FirstLa douzième édition du Digital First s'est tenue ce jeudi 19 octobre 2017 à Tour & Taxis. Ce rendez-vous incontournable de l'industrie digitale en Belgique a permis à Auxipress de mettre en avant son expertise média et data grâce à un stand brandé. Notre équipe présente sur place a pu non seulement partager ses expériences, mais aussi découvrir d'autres méthodologies et savoir-faire.
Avec plus de 100 conférences à propos du marketing digital, l'internet des objets, le marketing automation, les réseaux sociaux, le cloud, la gestion des datas, le mobile etc, l'innovation et l'inspiration étaient au coeur de la journée. 
Le salon permettait deux types de conférences, les keynotes qui mettaient en avant des invités d'honneur de l'édition tels que GooglePinterestShazam87 SecondsFlexmail ou encore SAMSUNG,... et différentes conférences de plus petites envergures. 

Digital First - photo groupe 

Faisons un zoom sur deux invités qui ont marqué les esprits.

87 seconds

87 seconds
Philip Swinnen & Thibaut Dehem

87 Seconds est spécialisée dans la vidéo stratégique et existe depuis 5 ans. Ils rêvent comme une agence publicitaire mais opèrent comme une société de production.

Aujourd'hui, on parle de "Snacking video", il s'agit de la consommation de vidéos courtes, attractives et virales sur les ordinateurs ou téléphones mobiles.  80% du trafic sur Internet est pour la vidéo ! Le plus gros challenge pour les sociétés est de rendre leurs vidéos "snackable". Il s’agit donc d’un contenu créé pour être « consommé », « grignoté », de préférence rapidement, par des internautes dont la durée d’attention moyenne est de plus en plus restreinte. Nous ne dirons également jamais assez que le storytelling est très important ! Cela doit être fun et digeste.

Toujours dans l'idée du snack, n'oubliez pas de le «pimper», il ne faut pas y mettre beaucoup d’effort pour le rendre appréciable. Par exemple, juste un hot dog sur le comptoir sera moins attractif que si on ajoute du ketchup, de la moutarde et des cornichons. La créativité n’a pas besoin d’un énorme budget mais surtout, de bonnes idées. Il faut également adapter son «menu» à son audience. On peut targeter ses vidéos pour mieux cibler son audience. Il y a aussi différents formats de vidéos qui permettent cela.

Il est possible de personnaliser la vidéo en fonction des clients à qui la vidéo est adressée. Pour cela, il faut linker la vidéo au CRM pour récupérer les datas. Par exemple: on montre une vidéo avec une facture, il est possible que le client voit la vidéo avec ses données remplies sur la facture. Vous l'aurez donc compris, une stratégie marketing/communication ne sera pas optimale sans vidéo...

Shazam

Shazam

Kelly Tennison

Leur mission : connecter le monde digital au monde physique. 

Le week-end, on peut voir une activité très dense de l’application ! Les utilisateurs l’utilisent partout (à la maison, dans les magasins dans les transports publics,…). Aujourd’hui, Shazam est plus que la reconnaissance sonore ! Ils font aussi de la reconnaissance visuelle. Les gens shazament des musiques de films ou des publicités. Par exemple : la campagne FIAT, dans les dernières minutes, on demande aux gens de shazamer la TV et en faisant cela, si les utilisateurs shazament les dernières minutes de la campagne, ils voient tout dans un environnement immersif 360.

Avec la reconnaissance visuelle, le géant a aussi développé Shazam TV qui connecte notre grand écran à notre téléphone. Nous pouvons maintenant scanner des images sur les packagings ou dans les magazines. Par exemple, une campagne lancée par Shamzam a extrêmement bien fonctionné ! Il s’agissait de scanner sur les packagings 6 caractères différents de Disney afin de remporter un voyage à Disneyland.

Ils ont également remarqué que leurs campagnes fonctionnaient mieux au niveau des packagings. Ces deux innovations sont un bon exemple de ce que Shazam peut donner aux marques. Shazam peut aussi mettre la réalité augmentée dans ses nouvelles innovations. En mars 2017, ils ont lancé le concept qui contient de l’intelligence artificielle et propose des animations en 3D.

Des innovations qui ne sont pas prêtes de s'arrêter ! En effet, avec Geofencing, Shazam veut exploiter la puissance des balises de localisation pour faire des recommandations musicales... en reliant le monde physique et numérique.

Si vous avez trouvé ces deux extraits intéressants, nous vous donnons déjà rendez-vous au Digital First 2018 !