Auxipress au CES 2018 (Consumer Electronics Show)

CES

Jour 1

Premier compte rendu de notre équipe qui s'est rendue au CES (Le Consumer Electronic Show), à Las Vegas afin de découvrir les dernières innovations qui pourraient révolutionner notre quotidien ! Nos technophiles découvrent donc en ce moment, les nouveautés high-tech en matière de transport, de logement ou encore de santé.

Voici leur compre rendu :

Nous avons eu la chance de faire un ‘pré CES’ hier soir en se promenant sur le Las Vegas boulevard où Intel nous a honoré d’un show devant le Bellagio. Enorme coup marketing d’Intel en vue du lancement de leur nouveau processeur. 

CES

A peine entré dans le salon, nous avons notre regard attiré par le stand LG. 

CES

Retenons que l’époque de l’image rectangulaire dans son salon est révolue. Les écrans OLED prennent toutes les formes possibles et imaginables. Plus besoin des rester figé sur un rectangle. On dit déjà au revoir à la 4K et bonjour la 8K. Les tailles deviennent impressionnantes et quasi illimitées.

Ensuite, petit focus sur ce qui sera sans doute d’ici très peu de temps, le plus grand fournisseur de device portables, Huawei. Il axe la majorité de sa nouvelle gamme sur le Mate Pro 10. Cela reste bien entendu du haut de gamme. Mais il pousse le vice jusqu’à comparer leur appareil avec un dock station VS un portable ‘standard’. Ils ont retravaillé leur algorithme de connexion et promette une vitesse doublée…

CES

Ici nous voyons donc le peu d’encombrement que peut prendre le Mate 10 Pro avec son dock. Le module avec la connectique pour lier écran, clavier ou autre est également peut encombrant. Cela remplacera-t-il le pc portable ? Probablement que pour des itinérants oui d’ici quelques années en Europe. Cela reste certainement une piste à suivre vu la montée en puissance des processeurs chez Huawei… et chez ses concurrents.

Et pour en finir avec les nouveautés chez Huawei, ils ont encore amélioré leur système de domotique vous permettant maintenant d’avoir la gestion de toute votre maison dans la main avec votre Mate Pro 10.

CES

Quand on parle de smartphone, on parle de connectivité... l’avenir nous promet d’être encore bien plus connecté et rapide qu’aujourd’hui. 

Focus sur Canon et Nikon

Pour les photographes, voici quelques nouveauté du côté de Nikon et Canon où les appareils et objectifs deviennent de plus en plus puissant, performant et…. coûteux. 

CES

Un autre domaine fort présent cette année est la voiture connectée. 

CES

CES

La différence ? Vous la voyez…. Oui, non…. Plus de volant ! Selon la conférence donnée par Mercedes, le volant n’a plus que 30 ans à vivre. La voiture va devenir le second bureau. On pourra tout y faire grâce à la connectivité ultra rapide. 

Ce qu’il faut surtout retenir, c'est que tout est axé sur la connectivité cette année. Tout est interconnecté, tout se transmettra de plus en plus vite. Et le message important à retenir de cette journée : GIVE ME ALL. GIVE IT IMMEDIATELY. 

On ne peut pas finir ce premier jour sans montrer les démesures américaines typique du CES. Et la palme de cette journée revient à la société Furion Design avec le mobil home qui intègre un hélicoptère.

CES

 

Jour 2

Je ne peux m’empêcher de commencer le compte rendu du jour par une anecdote. Il est 12h04, un monde de fou dans le central hall et voilà l’ennemi numéro 1 d’un tel salon qui entre en action. Panne d’électricité ! Heureusement, tout est revenu à la normale 1h30 plus tard.

Tout d’abord petit retour sur LG et sur le projecteur courte focale. On peut atteindre des résolutions phénoménales. On passe bien entendu à la technologie laser et les désirs deviennent des ordres. On est à environ 20 cm du mur pour du full HD pour un écran de 3m de diagonale, à 12 cm du mur on a encore 2m50 de diagonale. Bien entendu bourré de toutes les connectiques possibles du sans-fil ou du câblé. 

CES

Pour les smartphones, on commence à voir de plus en plus de dual screen. On est toujours ennuyé par le milieu qui coupe l’écran en deux, mais cela a l’avantage d’exister pour ceux qui en aurait l’utilité.

CES

En ce qui concerne la connectique classique on ne parle au CES plus que de HDMI 2.1. Si vous l'ignorez, cela vous permet par exemple de faire passer vos films 8K par le câble. 

ces

J’ai terminé la journée par le palais autour de la robotique. La robotique est certainement le produit d’avenir. Que ce soit dans le domaine médical, militaire ou autre, tout tournera un jour autour de la robotique. Chez Yamaha, c'est du costaud. Je vous présente MOTOROID. Une moto 100% autonome. On en revient toujours à la même chose, fini les interfaces, elle est commandée par la voie. Elle va d’un point A à un point B de manière autonome. On rejoint donc l’idée de Mercedes qui voit les voitures sans volant d’ici 30 ans.

ces

Jour 3

Gardons les habitudes pour ce troisième jour et commençons par les stats du jour : 9km
Météo ciel bleu ressenti d’environ 25 degrés.
J’aimerais commencer ce compte rendu par un bref résumé d’une free conférence à laquelle j’ai eu le plaisir d’assister. L’idée de la conférence est de retracer l’histoire des dernières années de technologies. On pourrait dire : d’où vient-on et où allons-nous. Nous ne nous rendons plus compte de l’évolution super rapide à laquelle nous sommes soumis et ceci permet de remettre quelque peu les choses dans leur contexte.

Retournons en 1968. Date qui a changé notre vie en ce qui concerne l’interface homme-machine. Car oui cela fut l’idée de la fin des années 60. Personne à l’époque ne croyait en ce petit outil révolutionnaire. Seul les gens de chez Apple, ont repris l’idée 16 années plus tard. Et maintenant qui penserait encore se passer de cette outil ? On fait un test une semaine sans souris ? Ce fut certainement une des inventions qui a permis à la machine d’entrer plus facilement dans nos vies et qui maintenant se voit concurrencer par de nouvelles possibilités, mais ne sautons pas les étapes.

Avançons jusqu'en 1969. Pouvez-vous vous imaginer que le ‘début’ d’internet remonte à 1969? On ne parlait bien entendu pas encore d’internet à l’époque mais bien d’Arpanet. Je vous laisse le soin d’aller sur Google pour toutes les informations mais en très bref, il s’agit du premier réseau de transfert de données aux Etats Unis.

1970: quelques avancées majeures dans le monde de l’informatique : le premier floppy disk, la première chip mémoire et le videorecorder. Bon nombre ne savent même plus ce qu’est un floppy disk, mais avec ses quelques K de mémoire il en a sauvé plus d’un d’entre nous. A l’époque on regardait encore au stockage. Bien loin des petabytes actuels des clouds etc…

1972 vit la naissance des premiers jeux vidéos sur nos bons vieux tubes cathodiques. Qui se rappelle encore de Pong. Moi… ça veut dire que je suis déjà d’un certain âge :-)

1980 : la première caméra avec cassette

1981 : une grande année. Le premier IBM PC utilisant MS Dos. Vous vous rendez compte il n’y a que 35 ans environs que cette machine a vu le jour. Pour certains c’est un ancêtre préhistorique, pour pas mal d’informaticiens expérimentés c’est sur cette machine qu’ils ont fait leurs premiers pas. Personnellement, j’éprouve d’excellents souvenirs en regardant ce qui fut la machine qui m’a transmis le virus informatique. Et là tout a commencé à s’accélérer à une vitesse vertigineuse. La technologie devient accessible à tout le monde, la demande grandit de manière exponentielle et les années qui suivent furent fascinantes.

1992 : Sony lance son fameux minidisk laser. Ok, maintenant c’est le Ipod, MP3 mais qui des teenagers de l’époque n’avait pas son minidisk.

1995 : sortie des premiers téléviseurs à écran plat. Fini les téléviseurs cathodiques. Maintenant on ne met plus une toile de grand maître au mur on y met sa télé. On ne parle encore de HD, 4K ou 8K, ni de led, oled, qled ou autre mais de téléviseur plasma.

1998: sortie du CD enregistrable, fini les cassettes.

2000: le premier appareil Bluetooth est sorti, il y a seulement 18 ans. Idem pour la première TV HD.

2001: Microsoft introduit la possibilité de jouer via Internet et on lance les premiers radios par satellite.

2002: premier lancement d’une caméra sur un téléphone.

2003: sortie de la première caméra HD et on trouve un protocole pour le plug and play. Il n’y a même pas 15 ans, il était impossible de brancher quelque chose sur son pc sans les drivers à gauche ou à droite. Trop facile maintenant que ce protocole est éprouvé et qu’il suffit de brancher la fiche.

2005 : sortie de la première IP TV.

2006 : sortie de la première télévision plasma full HD et des consoles de jeux supportant cette résolution

2009 : sortie de la télévision 3D

2011 : grosse révolution dans les interconnections. Tv, pc et smartphone s’interconnectent entre eux

2012 : première imprimante 3D et sortie d’Android 4.0

2013 : sortie de l’ultra HD. Et là on s’arrête un peu pour monter à quelle vitesse tout évolue maintenant et comme quoi il est important de suivre cela au plus près. Il a fallu des dizaines d’années pour passer d’un cathodique à un écran plat, il a fallu quasi 10 ans pour avoir une résolution HD, il aura fallu 7 ans pour avoir de l’ultra HD et après seulement 2 ans pour du 8k !

2015 : sortie de l’Apple Watch

Et finissons par 2018 où maintenant on parle de smart cities ! Cette conférence m’a passionné et ne fait que confirmer le fil rouge du CES 2018. GIVE ME ALL. GIVE IT IMMEDIATELY.

En sortant de cette conférence je me suis posé la question suivante : Smart Cities ? jusqu’où les futuristes du CES 2018 veulent ils nous emmener ? Donc pourquoi ne pas consacrer cette journée à tenter de répondre à ces questions. La réponse à cette question est illustrée ci-dessous:

An autonomous world. Of course… but is it yet possible ?
Pour cela faut de la puissance de transfert, il faut interconnecter les données, les croiser…
Et comme je pense déjà l’avoir mentionné tout part des vitesses de connexion et l’évolution est présente techniquement.
Petit schéma de l’évolution :


En réalité le trait de la 5G pourrait être encore plus grand. Mais sommes-nous prêts pour la 5G ? Poser la question c’est y répondre.
En passant sur le stand ZTE tout est déjà présenté avec cette technologie. Ils en font leur marque de fabrique.
Ils proposent une solution globale pour le mobile, IoT, smart home, transmission de vidéo, communications entre moyens de transport, envois des configurations routières… donc oui la solution complète pour répondre à la solution de Smart Cities. On parle chez ZTE de transferts en plusieurs Gigabits. Je parle bien de connexion all over the world (pas de réseau câblé). Pour l’instant ils implémentent des solutions tests qui ont une capacité de 20X la 4G LTE (débit théorique 4G LTE 50Mbps).

Vous me direz que ZTE n’est que ZTE. Mais marchons jusque chez Qualcomm. Ce nom ne vous dit rien. Peut-être connaissez-vous plus le nom Snapdragon ? En résumé si vous n’avez pas un IPhone il y a de fortes chances que votre smartphone soit équipé d’une cœur Snapdragon. Donc là on parle bien de solution mondialement connue et réputée. Et oui bien entendu de 5G. Comme chez ZTE tous leurs développements sont basés sur la 5G et la transmission ultra rapide. Là, on va un cran plus loin encore car Qualcomm intègre déjà ces composants dans les voitures dont les voitures autonomes.

Je reviendrai encore demain sur Intel mais juste pour déjà dire qu’ils suivent exactement la même logique.

Ok me direz-vous mais il faut que les constructeurs suivent. Mais ils le font bien entendu. Vite un saut chez Huawei pour y découvrir les informations suivantes.

Et Samsung dans tout cela me direz-vous ? Et bien il axe la plus grosse partie de leur stand sur : les Smart homes et les Smart Cities. Tout le stand Samsung est rempli de salon, salle à manger, cuisine, télévisions.

Tous les grands constructeurs emboitent le pas vers le Smart Cities. A cela on pourrait rétorquer ok mobile, mais quid mobile dans nos maisons. Va-t-on suivre. Et là aussi bon nombre de grands fabricants suivent. 

Exemple ci-dessus pour regarder vos film 4K en Wireless.
Le bien connu D-Link emboite le pas avec son nouveau système Whole-Home Wi-Fi system
.

N’oublions pas Z Wave qui continue à assurer ses services et propose aussi des solutions d’interconnexions. Il suffit de voir leur Z Wave Experience Demo House. Tout y est interconnecté.

Et bien sûr je ne peux pas oublier de citer Alexa et Google assistant. Mais ces produits-là vous les connaissez déjà.

Tout cela pour dire que OUI la technologie existe, OUI on peut entrevoir un avenir avec beaucoup plus d’inter-connectivités, OUI les vitesses d’échange mobile deviennent phénoménales et permettent ce futur mais beaucoup d’infrastructures devront être mises en place et surtout bon nombre de mentalités vont devoir changer. 30 ans me semblent rapide. Mais j’espère qu’avec ce bref résumé vous êtes maintenant tous convaincus que notre futur sera fait d’automatisations, d’interconnections et surtout de vitesse dans la transmission des données.

Et voici un peu de détente après cette journée : « A la recherche de la ville du futur ».
Et pour commencer un stand que j’ai trouvé génial car super coloré.

   

 

Après la moto de course robotisée, voici la version automobile. Mais comme pour la moto, l’être humain reste plus performant.
Là-dessus, je vous dis à demain soir pour le dernier jour CES. Je vous promets encore de la technique mais aussi de la détente pour finir en beauté.

 

Jour 4

Statistiques du jour :

  • 29 km (dont 20 en voiture)
  • Et je n’ose plus le dire 25 degré et ciel bleu azur

Comme vous le savez peut-être Intel met en avant ses nouveaux processeurs de 8ème génération. Egalement son processeur I9 extrême. Tout n’est pas encore disponible sur le commerce et certainement pas en mobile et à des prix raisonnables. Mais cela vaut le détour.

Intel

Les démonstrations son époustouflante. Intel a pour habitude de faire un show public sur son stand pour présenter ces nouveaux processeurs. Et bien entendu ce fut le cas ! Ils présentent tout sur des pc portables, ce qui est quand même exceptionnelle. En effet dans leurs portables équipés de leurs derniers processeurs ils vous font tourner tout ce qui est réalité augmentée. Idem pour tout ce qui est gestion robotique, comme gérer des dizaines de drones par exemple. Leur démonstration sur l’IA s’est également faite sur un portable équipé de ces mêmes processeurs. On constate bien une augmentation de puissance de calcul avec ces derniers processeurs. De plus Intel nous prédit la fin des tablettes. Comment cela ? Tout simplement avec les PC 360 degrés. Ils ont démontré une panoplie de portables 360, nommé ‘2 in 1 labtop’. C’est bien le PC qui va remplacer la tablette. Certain ne font que quelques mm d’épaisseurs. Au revoir à toute la connectique bien entendu. Je vous rappelle qu’Intel aussi croit très fort au pouvoir du sans fil. Donc on en arrive à juste une épaisseur pour connecter votre pc en charge et brancher un USB/HMDI. Mais on voit déjà plus loin. La charge sans fil peut s’imposer (ce n’est pas encore le cas) mais surtout vu que les vitesses sans fil arrivent à des niveaux aussi rapides que le filaire on peut miser sur la disparition de la connectique sur certains portables. Tout ceci ne concerne pour l’instant que des portables relativement haut de gamme et doit encore se démocratiser. 

Exemple de portable 360 degré

PC portable

En restant dans le monde du PC, Samsung nous propose un magnifique écran de travail de 49 pouces !

ecran

Technologie Qled. L’avantage est que vous avez 2 voire 3 écrans en 1.

Je pense sur ces 4 comptes rendus vous avoir expliqué les grandes lignes du CES 2018. Enfin disons 30%. En effet le CES, c'est aussi les cuisinières qui allument votre télévision, votre frigo qui montre vos aliments en 3D, les télévisions qui entre dans le sol, des stands avec des milliers de câbles de couleurs différents, des baffles chinois où il vaut mieux couper le son etc etc… Si je dois tirer une grande conclusion de ce CES 2018, c’est que l’échange de données doit se faire de plus en plus vite. Le monde sera de plus en plus interconnecté. Les gens désirent tout et tout de suite. On n’attend plus dans le monde du futur. 5G ; WIFI en GB ; Processeurs sur-puissant…. Tout cela doit nous maintenir dans l’idée qu’une data doit partir d’un point A et arriver quasi aussi vite vers le point B.

Cette startup vous injecte dans un mélange de carbone et vous réveillera quand vous le désirez. Bien entendu bon nombre de gens se révoltent contre ce principe et cela fait débat même autour du stand. On y croirait presque.... et bien, il s'agit du coup marketing de l'année, Netflix s’est surpassé ! En pleine campagne promotionnelle pour sa nouvelle série de science fiction, l’entreprise a fait croire aux visiteurs du salon d’électronique qu’une start-up avait enfin trouvé la clef de l’immortalité. 

Startup

En espérant que vous avez pu vivre quelque peu le CES depuis la Belgique, je vous dis à l'année prochaine.